Et puis ce jour là arrive…

On les attend, on les redoute, on les espère, ces rendez-vous qu'on se fixe à soi et aux autres.

Ces jours qui font  se sentir plus vivant, plus vulnérable, plus près de toucher quelque chose de beau.

Le 20 mai est arrivé et Les Gâtifolies s'apprêtent à frémir.

On laisse la place aux artistes, au public et à l'histoire qu'ils vont se raconter mutuellement.

Bon, mais on sera là quand même, hein !

A tout de suite…

 

L'équipe des Gâtifolies


Une réalisation Paré à Viser Productions

Avec l’ouverture de la billetterie, le 2 avril a marqué une étape importante du joli parcours qui nous emmène

depuis des mois vers Les Gâtifolies.

Une première édition dont François Delarozière, le directeur artistique de la Compagnie La Machine sera l’invité

fil rouge, et qui accueillera des spectacles représentatifs d’une grande variété de disciplines, proposés par des artistes professionnels : théâtre, musique, jeune public, théâtre de rue, danse, installations sonores, théâtre d’objets, art lyrique, et des performances tout à fait inattendues.

 

Une curiosité éclectique, source de rencontres enrichissantes, qui est la raison d’être du festival.

 

En tout, cela donne plus de 20 spectacles, installés sur deux sites : une grande prairie à la sortie de Boissy-aux-Cailles, sur la route qui mène au Vaudoué, avec notamment deux chapiteaux, une roulotte, un tipi, et une caravane…

Et les alentours de l’église de Boissy pour d’autres découvertes plus intimistes…

 

Un soin tout particulier sera apporté à la restauration, constituée essentiellement de produits simples, frais et locaux, pour faire de ces Gâtifolies une expérience en tout point inoubliable.

  

Venez partagez avec nous ces heures joyeuses…



Théâtre, danse, performances, musiques, installations sonores…

 

Les Gâtifolies s'autorisent toutes les aventures !